vendredi, août 22, 2014

toujours avoir un crayon à la main!


j'ai lu dernièrement plusieurs articles qui prônent plus ou moins la même chose: dessiner et écrire sont les meilleurs moyens de se souvenir.
alors, dessiner pendant une conférence ou un cours, ce n’est pas nécessairement mauvais. souvent, le fait de faire des lignes et écrire quelques mots sur une feuille vous permettra de vous rappeler plus facilement les propos entendus.

à lire, l’article «why how and what you should doodle to boost your memory and creativity» qui encourage tout un chacun à écouter un crayon à la main. qu’est-ce que doodler? c’est laisser aller votre crayon sans trop réfléchir et illustrer de manière très sommaire ce que vous entendez, schématiser le propos. dans cet article, on suggère quelques moyens et surtout, une petite série de symboles de base à utiliser, mélanger, personnaliser, etc. dessiner sans but, sans attente et sans jugement, mais uniquement pour le plaisir de le faire. une excellente habitude pour développer ou entretenir votre processus créatif.

si vous voulez pousser vos connaissances sur ce genre d'activité, allez jeter un oeil sur le livre «the sketchnote handbook» par Mike Rohde. une autre excellente ressource du comment faire (Allez dans «share» pour téléchargez le livre).


jeudi, août 21, 2014

*gratuite* aquarelle victorienne
sur une maison d'oiseaux


lors de mon voyage à oxford cet été, j'ai découvert l'artiste britannique John Ruskin (1819-1900). j'ai trouvé, libre de droits, plusieurs de ses aquarelles. elles représentent la mer, le ciel, le paysage au sens large. pour le «goodies» du mon bulletin no 5, j'en ai recouvert les murs de cette petite maison d'oiseau.


vous pouvez télécharger le gabarit .pdf ici et envoyez-moi des photos!

cette maison d'oiseaux est disponible dans la section •gratuit• de mon site boutique.

mardi, août 19, 2014

conseils aux artistes d'une artiste


l'illustratrice américaine Lisa Congdon vient de sortir le livre «art inc.». il s'agit d'un livre où elle partage avec nous son parcours d'illustratrice. maintenant, sa large production inclut une boutique esty, des tissus, de nombreux livres, des papiers peints et un éventail de créations utilisées en design de surface.

le but de son dernier livre est de nous indiquer les grandes lignes pour qu'un artiste puisse gagner sa vie par son art. tout un objectif mais pas impossible.

le premier pas est d'accepter et de se présenter avec assurance en tant qu'artiste. plus facile à dire qu'à faire pour plusieurs d'entre nous. le chemin commence là... mais en y mettant les efforts, la conviction et le temps, on peut arriver à tout.

voici un court vidéo promotionnel.
et on en parle ici



samedi, août 16, 2014

découvrir Saul Steinberg


je connaissais ses images, ses dessins, mais je ne connaissais pas son nom. à travers la lecture d'un article, j'ai découvert l'étendue créatif de Saul Steinberg, artiste/illustrateur très connu par ses pages couvertures du magazine new yorker. il y en aurait trop long à dire sur cet artiste il a fait dessins, sculptures, murales, masques, etc. allez faire un tour sur le site de la fondation qui porte son nom. impressionnant.

on ne peut pas ne pas aimer il me semble. pour en voir plus, ne faites qu'entrer son nom en cherchant des images sur google, il y en a des tonnes toutes aussi belles les unes que les autres.

ce qui a particulièrement attiré mon attention, c'est cette murale grand format (70 mètres de long) en collage qu'il avait faite pour le pavillon américain lors de l'exposition internationale à bruxelles en 1958. le musée de ludwig a présenté une rétrospective de son travail en incluant cette murale. on peut la voir dans ce court film.

comme j'aurais aimé voir ces oeuvres en vrai!

mercredi, août 13, 2014

dessiner rapidement, équipement «sketcher»
et des carnets


comme vous avez pu le constater dans mes derniers projets, je me suis remise au dessin. j'ai trouvé fort instructif ce billet de Barbara Weeks qui explique le «speed sketching». il s’agit de dessiner un petit format rapido presto, on ne peut que conserver l'essentiel. dans mon groupe à oxford, il y avait un des participants de manchester qui nous a présenté son carnet bien rempli de «speed sketching», des dessins qu'il faisait dans le train le matin et le soir en allant travailler. on y trouvait surtout des tracés au trait noir, des portraits pour la plupart. c'est comme le reste, une question d'entraînement nous a-t-il dit. donc aucune excuse pour ne pas sketcher!

bien que l'équipement de base du «sketcher» soit quelque chose de bien personnel, si vous voulez avoir une idée du matériel habituel, voyez ce billet de Gurney Journey.

en parlant de carnet de voyage, allez voir les pages des journaux/carnets de Inma Serranito (espagne). c'est tellement vivant, quoi dire d'autre. il faut voir.

jetez un oeil aussi sur celui de Pat Perry (michigan), celui-là un plus classique dans la forme puisqu'il s'agit surtout de dessins, mais une recherche picturale fort originale.

lundi, août 11, 2014

comment rester productif? que font les autres?


il y a des jours où je me demande si je vais en venir à bout, est-ce qu'un jour je serai à jour? il me semble que non. j'ai parfois l'impression que l'offre de choses à faire et à lire dépasse largement ce que je peux faire dans une journée.

c'est pour cette raison que j'ai bien aimé l'article «15 Designers Reveal Secrets For Staying Productive» qui nous fait part des méthodes des autres. y arrivent-ils vraiment?

il s'agit d'un projet du designer russe Yevgeny Yermakov qui a décidé de poser 5 questions à 100 designers sur leurs habitudes au travail, leurs livres favoris, les défis rencontrés et la créativité. pour l'instant, 44 personnes ont été interviewées.

voici quelques réponses:
Debbie Millman: "1. LISTS! 2. A paper calendar I write on with pencil (only). 3. Finish what I start before starting something new."

John Newman: “Use a timer. Set it hourly. Seriously.”

Jillian Adel: "I’ve learned that I have to fight for my time away from work. Taking care of the things in your life that matter, be it family, friends, exercise, meditation, things that make you happy, are vitally important to make your time with your work exponentially more lush. And no one will fight that battle for you. It’s your responsibility."

bref, très intéressant à lire. pour ma part, j'ai toujours avec moi la liste du jour, écrite à la main sur un bout de papier, je peux rayer ce qui est fait dans la journée et j'ai une grande satisfaction quand je la déchire en fin de journée. mais il y a la liste du lendemain, déjà...

samedi, août 09, 2014

aujourd'hui j'imprime!


je travaille en ce moment à mon livre incluant 10 cartes de prière.

hier j'ai fait de la recherche sur la couleur bleue, car le livre doit être en noir et blanc + une couleur dans toutes ses tonalités. question d'avoir devant moi toutes les possibilités, à la gouache acrylique pour le moment, j'ai mélangé différents bleus.

à quel moment un bleu devient mauve ou turquoise ? la ligne est mince parfois...

jeudi, août 07, 2014

bulletin créatif no 5


je vous prépare en ce moment mon bulletin créatif no 5 qui vous sera envoyé d'ici une semaine max, peut être avant. je vous donne des nouvelles de l'atelier, souligne quelques coups de coeur des derniers mois et j'ai aussi préparé un petit bricolage d'été.

si vous n'êtes pas encore abonnée, c'est facile, ajoutez votre courriel ici.

mercredi, août 06, 2014

les «éphémères» et des pages couverture
de livres avec des livres


est-ce que vous êtes du genre à ramasser des petites choses éphémères? on pense en trouver toute notre vie et soudain elles disparaissent... de mon côté, j'aime beaucoup ce genre d'objets comme les boites de métal imprimé dans lesquelles on vendait du café, des gâteaux, biscuits et autres. des boites qui ont vécu. j’en ai une bonne quantité. je crois qu'il est assez courant d'avoir un petit faible pour ce genre de choses.

sur le blogue «letterology», vous trouverez des imprimés éphémères, de vieilles publications, des sacs de bonbons du siècle dernier, etc. à visiter comme un cabinet de curiosités.

dans un autre ordre d'idées, voici un billet du blogue «the casual optimist» qui nous présente une large collection de pages couverture de livres qui utilisent le livre pour illustrer leur propos. vraiment intéressant, on y trouve beaucoup de créativité à en faire le tour.

dimanche, août 03, 2014

la créativité = faire des liens!


voici l'article «The Secret to Creativity, Intelligence, and Scientific Thinking: Being Able to Make Connections» de Belle Beth Cooper sur le mécanisme de la créativité. en résumé, il faut savoir que plus nos connaissances seront larges, plus nous sommes créatif à faire des liens entre tous vos savoirs. ci-dessus, une image très éclairante de Hugh Macleod pour expliquer cette idée.

«Aside from physical connectivity in the brain, being able to make connections between ideas and knowledge we hold in our memories can help us to think more creatively and produce higher quality work.

l'article est clair et bien structuré. à la toute fin, vous trouverez les trois grandes étapes qui sont en fait, des habitudes qu'il faut intégrer dans notre quotidien.

si le sujet vous intéresse, lire l'article «brainstorming doesnt work try this technique instead» qui explique pourquoi cette méthode ne fonctionne pas et comment mieux préparer ce genre de rencontre par le «brainwriting».


dimanche, juillet 27, 2014

mon premier «urban sketchers montréal»

il fallait bien continuer une si belle expérience! après le workshop et la belle énergie que j'y ai trouvée, je voulais vivre l'expérience ici à montréal.



la rencontre du mois était ce matin, à 10h devant le musée redpath. le musée ouvrait plus tard dans la journée et la pluie avait cessé, donc après nous être rapidement présenté (nous étions une dizaine je crois), le «sketcher/correspondant» Raynald Murphy a planifié en gros la journée. ce matin, dessiner sur le terrain de l'université mcgill et point de rencontre dans un café des alentours pour midi. en après-midi, dessiner dans le musée redpath (je ne suis pas allée à cette partie de la journée).

je me suis placée devant un des côtés de la bibliothèque redpath, devant une bien belle porte ouvragée et j’ai dessiné. j'ai mis en pratique la technique apprise avec isabel carmona à oxford, c'est à dire, juste de la couleur, aucun noir, aucun trait. j'avoue qu'il faut pas mal mijoter et explorer sa couleur pour y arriver, mais le résultat est fort intéressant. j'ai aussi fait un dessin au trait parce que j'ai toujours aimé ça. ensuite je me suis un peu déplacée pour dessiner le devant du musée redpath en prenant bien des libertés.


à midi, la même ambiance «urban sketchers», c'est à dire partage des carnets de tout un chacun pour le plus grand plaisir de tous. sans oublier le partage de matériel et de techniques utilisées, les gens sont de tous les niveaux et les échanges sont sympathiques comme les participants.

je suis revenue enchantée de cette première expérience qui ne sera pas la dernière, bien sûr.

pour suivre urban sketchers montréal, c"est ici.

*j'ai mis presque tous mes dessins d'oxford sur ma page flickr.

vendredi, juillet 25, 2014

tous les jours à l'atelier


l'un des avantages de la période de vacances est de pouvoir aller à l'atelier presque tous les jours. pour me mettre dedans, je me suis fait une petite réserve de cahiers d'esquisses et j'ai ressorti toute ma recherche pour la création d'un livre d'artiste.

en ce moment je travaille sur «prière de communiquer avec moi» qui est mon livre sur l’apparition de nouveaux comportements en société depuis que tout un chacun se promène avec un cellulaire. je ne remets pas en question l'utilité de l'objet, mais plutôt la conduite de certains qui s'en servent de manière compulsives. ce projet est sur ma table depuis plus d'un an, j'en ai parlé à quelques reprises.


avec une date de tombée (septembre), ce livre devient tout à coup réel, avec un objectif, des échéanciers à respecter, etc. j'ai enfin le temps de m'y consacrer plus longuement en ce moment. voici quelques photos de la recherche en cours. je passe beaucoup de temps à trouver la bonne position de quelqu'un qui consulte son cellulaire pour l'élaboration de mes «cartes de prières».
pour le côté pratique, je me questionne aussi sur comment faire voyager mon livre et m'assurer qu'il sera présenté facilement où qu'il aille. une belle série de petits et grands défis.

lundi, juillet 21, 2014

comment fonctionne les créatifs
et un exercice... créatif


on scrute encore et encore le processus créatif, sous toutes ses coutures. on en fait des analyses diverses et maintenant, grâce au data visualisation (infographic), on arrive à démontrer des statistiques de façons très claires et attrayantes.

dans cet article du fast company, on nous présente la routine de 26 créatifs à travers le temps. on retrouve toutes sortes d'informations intéressantes: les moments créatifs, les moments de sommeil, la portion de votre journée dédiée au travail administratif et à l'alimentation. il est très éclairant de parcourir ce graphique, sourire garanti. plusieurs ne font aucun exercice et dans plusieurs cas étudiés, la portion alimentation est égale à celle dédiée à la créativité.
à lire aussi, la section commentaires où on questionne un peu tout ça, ce qui est une bonne idée. reste que ça peut nous faire réfléchir sur notre propre rituel de création.

pour poursuivre en créativité, un urban sketcher rencontré lors de mon workshop nous a partagé cette histoire/exercice que j'ai trouvé fort intéressant. à partir de quelques lignes de base, «doodlez» un dessin d'ambiance. la méthode est simple. le seul hic ici, c'est que les lignes de départ suggèrent... vous allez voir.

celui qui a lancé les do it yourself Doodler est david jablow, et ce fut tellement populaire, qu'il en a fait des cahiers et en a fourni de nouveaux depuis. à suivre. on peut en voir plusieurs ici. exercice de créativité parfait pour un jour d'été.
(via Jonathan Alsop)

jeudi, juillet 17, 2014

trois jours de dessin... public

voici quelques dessins de mon workshop à oxford. j'y ai ajouté quelques photos de comment ça se passe.

nous étions répartis sur trois groupes de dix personnes. à 9h30 am, nous quittions le point de rencontre pour nous rendre au lieu de l'atelier (10 minutes de marche max.). ensuite, nous suivons les consignes du prof incluant une limite de temps. on commence par des exercices plus courts pour finir par un dernier d'environ 1h. entre chaque exercice, une mise en commun où tous les carnets sont au sol et on regarde les résultats toujours intéressants.

il n'y a aucune obligation, mais dans les faits, tout le monde dessine sans arrêt pendant 3h le matin et 3h en après-midi, sans compter les moments d'échange au pub en fin de journée. après trois jours, on commence à être un peu essoufflé, mais ravi des explorations réalisées.

j'ai découvert une autre sorte d'artistes avec ce workshop. je vous en reparlerai. c'est une confrérie différente de tout ce que j'ai côtoyé jusqu'à maintenant et j'ai beaucoup aimé être dans cette énergie.


premier matin, un de mes dessins au trait


notre installation, chacun son style et sa façon de faire


superposition d'images


mise en commun


de la couleur seulement!


l'endroit dessiné


dessiner des gens qui marchent dans la rue, rapido!!!




il pleut, on s'installe dans un grand café magnifiquement installé au sous-sol d'une église historique


au pub, tout le monde échange trucs, méthodes et façons de faire et on regarde les carnets des autres.

samedi, juillet 12, 2014

dessiner à oxford avec le monde entier


c'était ma grande activité de l'été et je viens tout juste de la terminer le sourire aux lèvres et remplie d'énergie!

comme mentionné un peu plus tôt, je m'étais inscrite au workshop «pushing tour sketching boundaries» organisé par de fervents «urban sketchers». en fait, trois espagnols, isabel, miguel et swaski qui nous ont fait dessiner dans les rues d'oxford, cette ville aux mille collèges et universités.

j'ai vite réalisé que dessiner dans la rue est une habitude pour certains et un méchant défi pour d'autres. je faisais parti de la deuxième catégorie. pendant trois jours, nous avons expérimenté les techniques d'aquarelle très colorées d'isabel, nous avons dessiné des gens qui marchaient un peu partout dans la ville avec swaski et nous avons travaillé la composition et l'émotion par les exercices de miguel.

nous étions trente personnes, divisé en trois groupes. des gens qui venaient de partout: des états-unis, du danemark, de l'allemagne, la belgique, etc. bref, c'est mon premier workshop «urban sketches» mais sûrement pas mon dernier.

je vais vous en reparler plus longuement bientôt. j'ai maintenant des tonnes de choses supplémentaires à expérimenter.


mardi, juillet 08, 2014

slow blogging, été 2014


voici venue cette période de l'année où je vais alimenter ce blogue un peu au ralenti. si vous le pouvez, profitez du beau temps et des journées qui nous semblent plus longues. regardez le vent passer dans les branches d'un arbre et écoutez le bruit des feuilles tout en lisant une histoire passionnante.

l'illustration de départ pour l'image ci-dessus est tirée du livre/agenda promotionnel «demain le problème», illustrations de Hanns et Maria Mannhart,1962.
la citation est de Christian Bobin, auteur que j’ai découvert récemment.

dimanche, juillet 06, 2014

j'aime le travail de alice peillon et le café


Alice Peillon est une artiste du dublin qui vit à londres. ce qui est particulièrement intéressant dans son cas, c'est la gestuelle très forte que l'on retrouve dans son travail. elle fait de la peinture et des oeuvres sur papier. un mélange de collage et de traits larges qui est fort intéressant et où elle utilise différentes matières. j'ai beaucoup aimé son travail sur papier et j'ai vraiment eu un coup de coeur pour sa série «Raffle Series 2011».

il y a aussi cette curiosité, le «coffee art project», dessiner avec du café ou sur le thème du café. un concours annuel qui se passe dans quelques villes européennes. le but ultime de ce projet est d'amasser des fonds pour le projet waterfall (fournir de l'eau potable en tanzani). les résultats présentés sont vraiment variés, il y en a pour tous les goûts, et certains résultats présentent des expérimentations réussies. (via jonathan/urban sketchers)

vendredi, juillet 04, 2014

une publication numérique et le mois des zines!


les éditions alto ont publié récemment un webzine fort intéressant et très beau graphiquement. à télécharger sur votre tablette ou à lire sur leur site internet, Aparté, qui vient de sortir son deuxième numéro, nous offre beaucoup de belles choses à lire et à voir. le soin mis au contenu comme au contenant est un réel plaisir. une belle réussite.

saviez-vous que le mois de juillet est le mois du zine et le 21 juillet la journée du zine? eh oui, le plaisir de feuilleter ou de créer des publications indépendantes est mis de l'avant pendant tout le mois. il y a même une affiche/manifeste sur cet événement pour ceux et celles qui en font et ceux et celles qui en lisent.

jeudi, juillet 03, 2014

waterlogue, aquarelle numérique, impressionnant


il y a quelques jours, j'avais parlé d'une application «aquarelle» via le travail d'un illustrateur japonais. il s'agit de «waterlogue». je ne suis pas très amatrice de ce genre de chose alors je n'étais pas allée plus loin.

un lecteur de ce blogue et un ami à moi, paul-andré, a eu la curiosité de l'essayer vraiment. il a ensuite commenté positivement, surpris par les résultats. mon coloc d'atelier l'a lui aussi essayé avec succès. il a partagé ses essais et découvertes avec moi il y a quelques jours (voir les exemples de ce billets). là, vraiment, j'en suis restée estomaquée. si vous voulez avoir une petite app pour transformer vos photos de voyage, je vous le recommande.

comme le mentionnait l'illustrateur, il s'agit de bien choisir la photo et effectivement, les portraits donnent des résultats moins réussis. pour le reste, comme moi, vous aurez sûrement de belles surprises.

là, j'ai une pensée pour une de mes tantes, gloria, et ses amies qui forment le groupe les aquarellistes du lundi en estrie. je ne sais pas si vous aurez vraiment beaucoup de plaisir à l'utiliser... on parle ici d'un résultat numérique, il nous manque la richesse du papier, les véritables transparences et le geste de l'artiste, bien évidemment.



lundi, juin 30, 2014

sur un air d'été


quelques idées, à faire soi-même, ou pour s'inspirer. par exemple, quand on reçoit plusieurs personnes, il est bien d'avoir des gobelets différents pour tout le monde. à faire, ce beau concept tout simple pour un effet tout à fait réussi. il faut un pinceau et de la couleur, c'est tout. on peut même en préparer à l'avance.

passons au hamac maintenant. en voici un qui fait sourire. se coucher entre deux arbres dans le gazon… synthétique. une belle idée, il fallait y penser!

finalement, le grand magasin target nous offre une nouvelle ligne de petites choses conçues par la rédactrice du site poppytalk. plusieurs objets ayant beaucoup de personnalité pour vos réceptions sur le balcon ou ailleurs. tout à fait dans le ton de ce site très créatif. j'irai sûrement ramasser quelques items de cette série en espérant qu'ils en auront sur leurs tablettes...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails